Françoise Pétrovitch

Audio




Radio-Pétrovitch


Le matin à 7 heures, j'écoute France Inter, c'est rituel. "Bonjour !".
Ce salut matinal agit comme un signal.

Je procède toujours de la même manière. A la première information entendue, sans la choisir, j'y réponds immédiatement par un dessin; ce n'est ni une illustration ni un dessin de presse. Dans la même journée, je réalise un deuxième dessin qui évoque un moment de ma vie quotidienne. Le rapprochement définitif des deux dessins rend compte d'un jour où l'intime côtoie ainsi le collectif. Ce sera sans repentir.

Le 27 mai 2000, jour de mon anniversaire, j'ai décidé de commencer ce projet. Il s'est achevé le 27 mai 2002.

Chaque journée se présente sous la forme d'un tryptique : l'information dactylographiée, le premier dessin, le deuxième dessin. Chaque mois est réuni dans un classeur. L'ensemble constitue une installation sur table où sont présentés les 1460 dessins dans 24 classeurs à consulter.




← retour